Octo missae

La 'Octo missae' est une messe de l’Anversois Georges de la Hèle. Cet ouvrage monumental est la première édition musicale sortant des presses de l’Officina Plantiniana en 1587.

Des dimensions énormes

La première impression de musique sort des presses de Christophe Plantin en 1587 déjà! Ce pavé de 55 cm sur 40 cm était assez grand pour être clairement vu par tous les chanteurs d’un chœur. Le recueil rassemble la musique de huit messes: quatre à cinq voix, deux à six voix et deux à sept voix. La musique est de grande qualité: il s’agit de quatre motets du grand compositeur Orlandus Lassus.
 

Georges de la Hèle

Le compositeur d’origine anversoise Georges de la Hèle (1547-1586), dont l’ensemble porte le nom, compose surtout pour les Habsbourg d'Espagne et des Pays-Bas. Cet ouvrage est son plus grand exploit conservé; le reste a disparu dans un incendie à Madrid en 1734. Les caractères musicaux étaient fabriqués par le Gantois Hendrik van den Keere, avec qui Plantin travaillait souvent. Cet ouvrage est emblématique de la magnifique typographie de l’imprimerie plantinienne.
 

De bonnes ventes

Cet exemplaire est l’unique en Flandre. Le papier utilisé devait initialement servir à un autre ouvrage: Philippe II l’avait fait fabriquer spécialement pour une publication musicale, finalement jamais réalisé. C’est certainement par souci d’économie que Plantin demanda à De la Hèle d’en acheter lui-même quarante exemplaires à un prix avantageux. L’ouvrage se vendait pourtant beaucoup mieux que prévu. 
 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco