Les deux plus anciennes presses à imprimer au monde

L’impression de livres a donné une accélération considérable à la communication. En témoignent les deux plus anciennes presses à imprimer au monde. Elles ont été fabriquées vers 1600 ... et plus de quatre siècles plus tard elles sont toujours visibles au musée Plantin-Moretus.

Les deux plus anciennes presses à imprimer au monde sont les premiers témoins d’un moment charnière de l’Histoire: l’invention de l’imprimerie. Ces presses à imprimer sont exposées au musée Plantin-Moretus. Leur seule présence justifie pleinement une visite au musée Plantin-Moretus.

L’atelier d’imprimerie était le cœur battant de l’entreprise. A l'époque de Christophe Plantin (vers 1575), il y avait certainement 16 presses à imprimer ici. L'imprimerie, la plus grande dans son genre, employait 56 hommes.
 

Les plus anciennes presses à imprimer au monde

Actuellement, dans la salle d’imprimerie, sept presses à imprimer sont visibles, dont cinq fonctionnent encore. Les deux plus anciennes (et les plus abîmées) sont au repos. Elles datent de 1600 environ et sont les plus anciennes au monde.
 

1 250 feuillets par jour

Plantin lui-même et son gendre Jan I Moretus sont certainement les membres de famille les plus connus. Les presses de leur entreprise imprimaient 1 250 feuillets sur les deux côtés par jour. Une journée de travail durait 14 heures en moyenne. A une certaine époque, les imprimeurs étaient payés à la pièce. Ils avaient donc intérêt à faire de longues heures et à imprimer un maximum de feuillets par jour.
 

 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco