Mercator : voyages dans l’inconnu

Cette exposition s’intéressait aux échanges fructueux entre les récits de voyage et le développement de la cartographie aux 16e et 17e siècles. Avec des récits de voyage, des livres, des lettres, des cartes et des atlas, des instruments de mesure et des gravures. Cette exposition fêtait en même temps le 500e anniversaire du cartographe Gerard Mercator (1512-1594).

La conception européenne de la planète s’élargit très sensiblement aux 16e et 17e siècles et c’est tout un monde qui s’ouvre. Explorateurs, négociants et diplomates consignent leurs expériences de voyage dans des journaux personnels et des rapports. Les récits de voyage constituent une précieuse source d’information pour la cartographie, qui connaît alors un essor considérable.
 

Cette exposition mettait en scène les échanges passionnants entre le récit de voyage et le développement de la cartographie. Avec des rapports de voyage, des livres, des lettres, des cartes et des atlas, des instruments de mesure et des gravures. 

Elle fêtait en même temps le 500e anniversaire du cartographe Gerard Mercator (1512-1594). Le musée possède sa propre carte de la Flandre. Une pièce maîtresse !
 

25.03.2012 – 17.06.2012
 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco