Recherche scientifique & datation de manuscrits

Pour la recherche scientifique dans sa riche collection de manuscrits médiévaux, le musée Plantin-Moretus collabore avec la KU Leuven. Grâce à Lieve Watteeuw et Catherine Reynolds du centre de recherche Illuminare, nous savons maintenant avec plus de certitude quand et par qui les manuscrits ont été réalisés.

Une riche collection de manuscrits

Christophe Plantin rassemble au 16e siècle des manuscrits anciens de textes bibliques et classiques. Ils sont un véritable régal pour les yeux avec leurs initiales aux riches couleurs et subtiles décorations de bordure. Sa collection s’est enrichie de quelques belles bibles parisiennes enluminées, de missels et de bréviaires au milieu du 17e siècle. Les manuscrits aux miniatures provenaient de toute l’Europe.

La collection de Balthasar II Moretus est devenu un véritable trésor bibliophile. La dernière génération de Moretus a encore enrichi cette collection. A partir de la fin du dix-huitième siècle, les manuscrits enluminés étaient considérés comme des objets d’art exceptionnels représentatifs d’un passé médiéval considéré exotique à l’époque.
 

Une collection de pièces maîtresses

La superbe Bible de Wenceslas en deux tomes, les Chroniques de Froissard et quelques beaux bréviaires des Pays-Bas septentrionaux et méridionaux constituent les pièces maîtresses de la collection.
 

Un catalogue richement illustré

Lieve Watteeuw et Catherine Reynolds ont étudié pour Illuminare (le ‘Centre for the Study of Medieval Art’ de la KU Leuven) et le musée Plantin-Moretus ses manuscrits médiévaux enluminés datant du 9e au 15e siècle. Les chercheuses ont précisément daté les ouvrages et les ont attribués à des ateliers ou des artistes spécifiques.

Les résultats de leur recherche scientifique sont rassemblés dans le catalogue richement illustré : Lieve Watteeuw & Catherine Reynolds, Catalogue of Illuminated Manuscripts. Museum Plantin Moretus, Corpus of Illuminated Manuscripts 19, Illuminare, Research Centre for Medieval Art (KU Leuven), ed. by Jan Van der Stock, Peeters Publishers, London-Leuven-Walpole, 2012.
 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco