Gerard Mercator, carte de flandre

Le géographe Gerard Mercator a révolutionné la cartographie. Vous voyez sur cette carte une représentation étonnamment précise du Comté de Flandre en 1540.

Carte précise de Flandre, année 1540

La carte de Gerard Mercator 'Vlaenderen. Exactissima Flandriae' descriptio donne une impression étonnamment précise du comté de Flandre à l’époque.

C’est une carte murale de 96 sur 125 cm composée de neuf eaux-fortes. Cet exemplaire du musée Plantin-Moretus est unique.
 

Centre cartographique

A l’époque de Christophe Plantin, Anvers le premier centre mondial de production d’ouvrages cartographiques. L’entreprise plantinienne joue un rôle majeur dans cette activité, en imprimant notamment à partir de 1579 l'œuvres complet du grand Abraham Ortelius (1527-1598).
 

Vendeur et acheteur

Un contemporain d’Ortelius est Gerard De Cremer de Rupelmonde (1512-1594), qui latinise son nom de famille en Mercator, ‘marchand’. Après le Grec Ptolémée, Mercator est une figure de premier plan dans l'histoire de la cartographie. Il dessine le monde entier sous forme de cartes et la projection de Mercator est encore utilisée de nos jours.

La relation entre Mercator et Plantin est de nature commerciale: Plantin vend les célèbres cartes, globes et instruments de Mercator, et Mercator achète chez Plantin des livres pour sa bibliothèque privée.
 

Carte détaillée de la Flandre

C’est la première carte du comté de Flandre par Mercator. Elle donne une image étonnamment précise du comté, incluant le Nord de la France et la Flandre zélandaise. Cette eau-forte est un exemplaire unique et inachevé.

La carte est dédiée à Charles-Quint. Un demi-siècle plus tard, Mercator, émigré en Allemagne à cause de ses sympathies luthériennes, y publie son œuvre maîtresse, son Atlas.

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco