Langues anciennes et nouvelles

Plantin a publié de nombreux ouvrages linguistiques et manuels. C’est également dans cette maison d’édition qu’a été imprimé le premier dictionnaire explicatif néerlandais.

Au 16ème siècle, lorsque l’on veut réussir, on ne peut se passer de connaissances linguistiques : pour faire du commerce, pour propager la foi religieuse ou pour mener des recherches scientifiques. Plantin publie donc de très nombreux manuels et ouvrages linguistiques. Il est par ailleurs l’un des seuls à disposer du matériel adéquat pour imprimer des ouvrages dans des langues comportant des caractères étrangers.

Le premier dictionnaire explicatif néerlandais

Plantin estimant manquer d’un bon dictionnaire, il décide d’en créer un lui-même. Il publie ainsi en 1573 le « Schat der neder-duytscher spraken » (le « Trésor de la langue néerlandaise »). 25 ans plus tard, Jan Moretus publie lui aussi le premier dictionnaire explicatif de la langue néerlandaise, riche de 40.000 entrées : l’Etymologicum Teutonicae linguae de Cornelis Kiliaan, le correcteur permanent de la maison d’édition Plantin. Le gendre de Plantin, François Ravlenghien, rédige pour sa part le premier dictionnaire arabe d’Europe.

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco