La bible royale en cinq langues - Arias Montanus

Le chef d’oeuvre absolu de Plantin : une bible en huit volets et cinq langues.

'Christophe Plantin, célèbre à juste titre pour son métier d’imprimeur, s’emploie à revitaliser tous les autres arts. Sa grande intelligence et ses remarquables connaissances, son imposante capacité de travail et ses efforts permanents, sa précision dans tout ce qu’il entreprend le rendent incomparable. Les mots me manquent' – Préambule de Montanus pour la Biblia sacra

Arias Montanus (1527-1598)

Ce théologien coordonnera pendant cinq ans, à raison de onze heures par jour, l’édition de la Biblia regia. Il écrit ce qui suit à l’attention de Philippe II: 'On réalise ici en un seul mois plus qu’à Rome en toute une année'. Montanus et Plantin deviennent aussi des amis proches. Et même lorsque Philippe II le rappelle en Espagne en 1575 pour développer la bibliothèque de l’Escorial, Montanius continue à échanger des lettres avec Plantin et Jan I Moretus.

Biblia regia

C’est grâce au soutien financier de Philippe II que Plantin réalisera son chef d’oeuvre absolu : la Biblia polyglotta ou Biblia regia plurilingue. Cette oeuvre se compose de huit parties: quatre consacrées à l’Ancien Testament, une au Nouveau Testament et trois 'Apparatus' ou commentaires. Le texte de la bible proprement dit est imprimé en cinq langues: latin, grec, hébreu, chaldéen et syriaque.

Oeuvre majeure

Biblia regia, C. Plantin, 1568-1572

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco