La bible qui n’a jamais vu le jour

La bible papale de Balthasar Moretus

Balthasar I Moretus nourrit en 1620 le projet d’une nouvelle édition de la Biblia Regia. Il ambitionne de faire encore mieux que son grand-père en ajoutant l’arabe aux textes bibliques... Mais son projet n’aboutit pas en raison de l’attitude ambiguë du Vatican.

Faire mieux que Plantin

Balthasar I Moretus nourrit en 1620 le projet d’une nouvelle édition de la Biblia Regia, une bible polyglotte imprimée par Plantin au 16e siècle. Il ambitionne de faire encore mieux que son grand-père en ajoutant l’arabe aux textes bibliques. Il veut en faire une véritable bible papale, le grand ouvrage de prestige du 17e siècle. Balthasar ne recule devant aucun sacrifice. Il collabore avec un Jésuite de Douai qui prépare pour lui la nouvelle édition. Il dépense une petite fortune en livres et manuscrits et rémunère pendant des années un secrétaire spécialement embauché pour la réalisation de cet ouvrage.

Tout le projet de Balthasar tombera malheureusement à l’eau en raison du lobby actif de ses concurrents parisiens et de l’attitude ambiguë du Vatican.

 

16.09.14 - 14.12.14
 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco