La bible de gutenberg à 36 lignes

La bible à 36 lignes est un monument de l’histoire de l’imprimerie. En 1514, l’ordre religieux des Augustins en fait don en 1514 à sa nouvelle confrérie anversoise. En 1552, la bible est mise en vente lorsque l’ordre est supprimé en raison de ses sympathies luthériennes en 1522. On ignore comment elle a abouti dans la bibliothèque de Plantin.

Un des 14 exemplaires

La bible dite 'Gutenberg à 36 lignes' d’après le nombre de lignes par colonne, est la deuxième bible imprimée en Europe. C’est aussi l’ouvrage imprimé le plus ancien dans un musée belge. Il existe encore 14 exemplaires de la bible à 36 lignes. Son 'âge' explique sa grande valeur inestimable. Imprimée avec le matériel original de Joannes Gutenberg, elle remonte directement aux débuts de la typographie. 
 

La deuxième bible la plus ancienne!

Les historiens ont longtemps cru que cette édition de 1461 (ou même plus tôt), était la plus ancienne. La bible de Gutenberg à 42 lignes s’est révélée plus ancienne: 1452-1455. En ce qui concerne la bible à 36 lignes, divers éléments pointent vers Bamberg comme lieu de production et vers Albrecht Pfister comme imprimeur. Mais il est plus probable que d’autres imprimeurs aient travaillé avec cet ensemble de caractères de Gutenberg.
 

La suppression de l’ordre des augustins 

L’exemplaire du musée Plantin-Moretus a une origine singulière. C’est un don des Augustins de Nuremberg à leur confrérie à Anvers, qui y ouvre un monastère en 1514. Mais les Augustins d’Anvers sont accusés d'herésie. Leur monastère est vendu en 1522 et leurs biens sont mis en vente publique. On ne sait pas exactement comment la bible a abouti dans la bibliothèque de Plantin.
 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco