Balthasar I Moretus

Balthasar I Moretus noue des liens étroits avec l’Espagne, ce qui relance l’exportation de produits de l’Officina Plantiana dans la Péninsule ibérique et ses territoires d’outre-mer. Ses luxueuses éditions font impression dans toute l’Europe.

A la mort de Jan I Moretus en 1610, l’Officina Plantiniana passe aux mains de ses fils Jan II et Balthasar I Moretus, qui doivent diriger ensemble l’entreprise sans la morceler. 
 

Mort prématurée de Jan II Moretus (1576-1618)

Jan II et Balthasar I Moretus dirigent ensemble l’Officina Plantiniana. Jan II se charge de la librairie, Balthasar I des contacts avec les auteurs et de la rédaction des textes. Jan II meurt prématurément en 1618. Balthasar I Moretus est maintenant seul à la tête de l’entreprise. 
 

Balthasar I Moretus (1574-1641)

Balthasar I Moretus reste le maître de l’Officina Plantiniana jusqu’à sa mort en 1641. Ses luxueuses éditions font grande impression dans toute l’Europe. Grâce à Philippus de Peralta, un influent Jésuite espagnol, les Moretus regagnent de grands contrats en Espagne et ses colonies. D’autres ouvrages comme des éditions historiques et néolatines constituent un autre grand volet du fonds de commerce de Balthasar I Moretus.
 

Collaboration avec Rubens

Balthasar est lié d’amitié avec Pierre Paul Rubens depuis ses premières années à l’école latine. Le peintre conçoit des illustrations de livres et peint des portraits des parents, grands-parents et intimes de la famille. Ces tableaux ornent encore les murs du grand salon. C’est Balthasar I Moretus qui transforme la maison en magnifique maison patricienne. 
 

Museum Plantin-Moretus
Patrimoine mondial de l’unesco